L’économie de l’Ontario change à vive allure. Comme ces changements risquent d’agrandir les écarts sociaux, le gouvernement s’est doté d’un plan pour bâtir une société meilleure et plus juste en fournissant à tous les Ontariens et Ontariennes les possibilités dont ils ont besoin pour réussir.

Plan pour la croissance et de bons emplois

Fournir un nouveau financement de 935 millions de dollars sur trois ans pour soutenir les entreprises, les étudiantes et étudiants et les diplômés, et attirer dans la province de bons emplois bien rémunérés.

Gratuité des frais de scolarité

Rendre les frais de scolarité collégiaux et universitaires gratuits pour plus de 225 000 étudiantes et étudiants de tout âge. Les frais de scolarité seront gratuits ou peu élevés pour les étudiantes et étudiants de famille à revenu faible ou moyen.

Appuyer les entreprises locales

Accorder 85 millions de dollars de plus sur trois ans pour soutenir la création d’emplois et l’innovation dans le Nord.


Pour créer davantage de possibilités pour les Ontariennes et les Ontariens

L’Ontario :

  • Rend les frais de scolarité collégiaux et universitaires gratuits pour plus de 225 000 étudiantes et étudiants de tout âge. Les frais de scolarité sont gratuits ou peu élevés pour les étudiantes et étudiants de familles à revenu faible ou moyen. Les étudiantes et étudiants qui proviennent de familles dont le revenu est d’au plus 90 000 $ ne payeront pas de frais de scolarité, tandis que celles et ceux de famille dont le revenu est d’au plus 175 000 $ auront néanmoins droit à une aide financière.
  • Prépare les étudiantes et étudiants à obtenir de bons emplois en versant 132 millions de dollars sur trois ans pour l’élaboration de programmes d’études postsecondaires adaptés aux besoins qui évoluent des étudiants et des employeurs.
  • Modernise le programme d’apprentissage de l’Ontario en y investissant 170 millions de dollars sur trois ans pour qu’il puisse offrir plus d’occasions de formation professionnelle aux étudiantes et aux étudiants.
  • Fournit plus d’occasions d’apprentissage pratique aux étudiantes et aux étudiants, et aux diplômés récents, en accordant 12 millions de dollars de plus au Fonds Prêt à l’emploi.
  • Fournit une augmentation de salaire attendue depuis longtemps à 1,2 million d’Ontariennes et d’Ontariens en haussant le salaire minimum pour le porter à 14 $ l’heure le 1er janvier 2018 et à 15 $ l’heure le 1er janvier 2019.
  • Aide les nouveaux arrivants qualifiés à trouver des emplois en investissant 45,6 millions de dollars de plus sur trois ans dans le Programme de formation relais de l’Ontario.

Pour améliorer la compétitivité des entreprises

L’Ontario :

  • Aide les entreprises à rester compétitives grâce à une réduction de 22 % du taux de l’impôt sur le revenu des petites entreprises.
  • Propose de bonifier le crédit d’impôt pour la recherche-développement afin d’encourager les entreprises à investir et ainsi stimuler l’innovation dans l’économie de l’Ontario.
  • Rend les milieux de travail plus justes pour tous en prenant des dispositions pour réduire l’écart salarial entre les hommes et les femmes et accroît la transparence des processus d’embauche par le dépôt d’un projet de loi qui obligerait les organismes à indiquer l’échelle salariale ou le taux de rémunération associé à tous les postes à pourvoir qui sont affichés publiquement.
  • Aide les entreprises à rester compétitives et permet à toutes les régions d’attirer des investissements du secteur privé importants en accordant 500 millions de dollars de plus au cours de la prochaine décennie au nouveau Fonds pour la nouvelle économie.
  • Défend les intérêts des travailleuses et travailleurs et des entreprises de l’Ontario en faisant la promotion du commerce international, en accroissant la présence de la province dans des marchés d’exportation clés et en recherchant de nouveaux partenariats économiques et commerciaux partout dans le monde.
  • Appuie le développement économique  des régions en investissant 200 millions de dollars de plus sur dix ans pour créer ou maintenir quelque 38 000 emplois, et attirer plus de 1,6 milliard de dollars en investissements locaux.
  • Continue d’investir 120 millions de dollars annuellement pour réduire la facture d’électricité des grandes installations industrielles situées dans le Nord.
  • Continue de promouvoir l’équité et les chances de succès pour tous, ainsi qu’une croissance inclusive en investissant 85 millions de dollars au cours des trois prochaines années, en augmentant le financement de la Société de gestion du Fonds du patrimoine du Nord de l'Ontario pour le porter à 150 millions de dollars en 2021 et en inaugurant de nouveaux programmes.

Pour investir dans l’infrastructure

L’Ontario :

  • Développe une infrastructure moderne et efficace depuis 2014-2015 en investissant près de 230 milliards de dollars sur 14 ans dans des projets prioritaires – hôpitaux, écoles, transports en commun, ponts et routes.
  • Continue d’améliorer le système de transport en commun de la région du grand Toronto et de Hamilton (RGTH) en mettant en oeuvre le service ferroviaire express régional GO – un investissement de 21,3 milliards de dollars qui transformera le système d’un service de trains de banlieue en un réseau de transport rapide régional. Le nombre de trajets hebdomadaires à l’échelle du réseau GO passera d’environ 1 500 à près de 6 000 d’ici 2025, et offrira aux familles et aux navetteurs de la région un service bidirectionnel accru, du matin au soir, toutes les 15 minutes.
  • Accroître la fréquence du service des trains GO de 70 % par la réalisation d’environ 800 trajets de plus par semaine dans l’ensemble du réseau GO depuis 2013.
  • Investit dans d’importants projets à l’échelle de la RGTH afin d’offrir des services de transport en commun rapides, efficaces et fiables, comme le projet de TLR Eglinton Crosstown qui comprendra 25 stations et reliera 54 itinéraires d’autobus, trois stations de métro de la TTC, trois liaisons du réseau GO et le service UP Express; la ligne de TLR Finch West qui reliera le collège Humber à la nouvelle station de métro Finch Ouest de la TTC; et la ligne de TLR Hurontario qui reliera le réseau GO et les systèmes de transport en commun de Mississauga et de Brampton, la mise en service étant prévue pour 2022.
  • Réduit la congestion routière et propose plus d’options de transport aux navetteurs et aux familles en accordant 79 milliards de dollars sur dix ans à des projets de transport en commun, tels que le TLR à Ottawa, le système de transport rapide ION à Waterloo et le service d’autobus rapides de London.
  • Met en oeuvre une stratégie globale d’intégration des tarifs dans la RGTH qui comprend notamment l’octroi d’un rabais pour les utilisateurs de la carte PRESTO qui passent du réseau GO ou de l’UP Express au réseau de la CTT.
  • Améliore la connectivité à large bande dans les collectivités rurales et du Nord en versant plus de 500 millions de dollars supplémentaires sur trois ans.
Mis à jour : 28 mars 2018
Date de publication : 28 mars 2018